Geneviève Rioux

Écrivaine

Biographie

Geneviève Rioux est doctorante en psychologie et écrivaine. Fille du bas du fleuve, elle s’est imprégnée de l’horizon et du grand air fluvial dès son jeune âge. Elle habite l’Estrie depuis une dizaine d’années. 

Étudiante à l’Université de Sherbrooke, elle détient un certificat en communication, rédaction et multimédia ainsi qu’un baccalauréat en psychologie. Elle poursuit des études doctorales en psychologie (Ph.D.) en recherche et intervention ainsi qu’un certificat en philosophie. Elle travaille actuellement comme candidate à la profession au sein du CIUSSS. 

Geneviève se passionne pour la littérature depuis l’enfance. À 9 ans, L’armoire des jours de Gilles Vigneault lui a fait découvrir la douceur et la puissance de la poésie. Depuis, elle s’intéresse à différents genres littéraires et poursuit une démarche d’écriture polymorphe. 

Victime d’une tentative d’agression sexuelle et d’une tentative de meurtre survenue dans la nuit du 7 au 8 avril 2018 dans son domicile, elle a mis son amour pour l’écriture et sa recherche de sens au service de son expérience à la fois douloureuse et salvatrice. Sous la direction littéraire de David Goudreault, elle a publié une suite poétique aux éditions d’art Le Sabord (numéro 119, Machines) intitulée Je n’ai pas dit mon dernier souffle / Dossier EG-2018–16378. Elle y aborde ce qu’elle appelle sa survivace avec franchise, audace et résilience. Cette publication lui a valu le titre de lauréate au Prix d’excellence de la SODEP comme voix de la relève 2022. 

Elle a publié un premier recueil de poésie en mai 2022 intitulé Survivaces aux éditions Mémoire d’encrier. Souhaitant transmettre son message à un large public, elle est conférencière et donne des ateliers d’écriture tant aux jeunes qu’aux adultes. Geneviève retrouve peu à peu son horizon et ses grands airs de liberté. 

Publications

Automne 2021

Je n’ai pas dit mon dernier souffle, suite poétique, Le Sabord (numéro 119, Machines)

Printemps 2022

Survivaces, Recueil de poésie paru le 16 mai aux éditions Mémoires d’encrier.

Disponible sur Les libraires.

« Geneviève Rioux écrit ce recueil de poésie comme une reprise de pouvoir et de liberté. Au fil des poèmes se construit une réflexion sur l’improbable répétition de la violence vécue de mère en fille en des lieux et des temps éloignés. La poète donne voix à la souffrance d’une famille, à celle des ami.es, des proches et des connaissances, toutes et tous victimes de ces violences. Survivaces invite à penser la réparation autrement, non par cet autre qui inflige la violence, mais par ces autres qui apaisent et accompagnent les survivantes. »

Ma parole pour toutes
Celles qu’on a tues
Celles qu’on a tuées

Avant-goût de métal
Je me délie la langue
Dominée, indomptable
À qui la cage, à qui la cage ?

Médias

Contact

Pour toute information, demande d’atelier d’écriture ou de conférence, écrire à l’adresse courriel suivante : 

info@geneveverioux.org

CALACS- Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel et la violence faite aux femmes

1–877-717‑5252

CAVAC- Les centres d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC)

1–866-532‑2822

Pour toute détresse psychologique, contactez Info-Social au 811